Découvertes·Inspirations·Soin du corps et de l'esprit

Partage d’un bout de vie : Je me libère par la danse

Tout le monde est assis en cercle dans une grande salle lumineuse en un bel après-midi de mars. Tout le monde ici est venu pour la même chose. Vivre une expérience singulière d’expression par le mouvement, le tout accompagné de musique oscillant entre différents genres musicaux allant de l’électro aux rythmes africains, en passant par des mantras et autres musiques du monde.

2012_12_11_18_07_27_jp_105_2
Photo : http://www.ahavainternational.com

C’est tout ce que je sais de l’expérience qui m’attend.

Le DJ venu de New York expose les « règles ». Il nous demande de ne pas prendre de photos et de laisser nos portables hors de porté pour nous focaliser sur l’expérience dans le corps et dans le présent.

Puis il nous invite à lâcher notre mental, nos jugements et nos attentes pour simplement exprimer ce qui a besoin d’être exprimé de la manière qui nous convient. Il se dirige vers l’ordinateur sur lequel il créera au cours des 2 prochaines heures les différentes ambiances musicales.

Comment ceci va commencer ?

Une musique aérienne envahit doucement l’espace. Nous sommes tous face à face.

Je ne me sens pas assez à l’aise pour me lever et commencer à danser. Je reste donc par terre et entame doucement quelques étirements que j’allie au souffle et à la musique. Je ferme mes yeux et essaye de la laisser me guider. De temps en temps je rouvre les yeux et regarde autours de moi. Des corps dansent déjà, d’autres marchent, d’autres encore méditent en position du lotus.

Je me risque à me lever tout en continuant à étirer mon corps. Demi-lune, flexions, rotations, je garde les yeux fermés. C’est plus facile. Je respire. « Personne ne te regarde, tu es venu pour danser et profiter« . La musique devient un peu plus rythmique. J’oscille d’une jambe à l’autre, mes bras se balancent doucement, puis un peu plus vite. Une femme devant moi est accroupie et frappe le rythme sur le sol. Ses yeux sont fermés, elle semble vivre quelque chose de très intense derrière ses paupières.

Je me décide alors à laisser mon corps aller un peu plus loin dans le mouvement. La musique est maintenant très entrainante et la plupart des danseurs se calquent sur ce rythme plus soutenu. Il fait chaud. Entre quelques mouvements, je me dirige vers un jeu de carte mis en scène sur une petite table avec des cristaux, une statut du bouddha et des coquillages exotiques. Je tire une carte intitulée « Beyond greed« . J’ouvre le livret posé sur la table et l’ouvre à la page qui m’intéresse. Cette carte raconte l’histoire d’un homme qui danse sans attente et dans la joie sous un arbre. Il finit par atteindre l’illumination et se libérer du cycle des réincarnations. Je sourie. Je ne peux pas tomber sur plus approprié à cet instant où mon mental commence à questionner le réel intérêt de tout ça.

Peut-être qu’il suffit juste de vivre la joie. Peut-être qu’il suffit de danser comme un enfant, se rouler par terre et crier si c’est ce que le corps demande à cet instant. Pourquoi chercher un but ? Pourquoi chercher une explication ?

Dans un coin de la salle, un couple autours de la cinquantaine danse dans des enchainements doux et fluides, se prennent dans les bras et ferment les yeux appréciant la musique. Parfois deux personnes se croisent, échangent quelques mouvements puis se séparent en souriant.

Plus d’une heure s’est écoulée, la musique redescend en intensité et emprunte des rythmes plus lents. Un morceau un peu jazzy envahit la salle, tout le monde claque des doigts et tangue lentement au son de la voix suave du chanteur.

Progressivement, tous les corps se rapprochent du sol, certains s’allongent, d’autre restent assis et oscillent doucement. Le son du bol tibétain prend bientôt le relais. Une voix grave l’accompagne dans un « Om » profond. Je ressens en moi le calme après la tempête. Cette sensation qu’on peut avoir après s’être fait baladé par de fortes vagues ou un vent violent. Le mental s’est mis au repos et le corps relâche les tensions. Je suis étalée en étoile sur le sol et me laisse envahir par les sonorités pures des bols chantant. Je les laisse pénétrer mon corps jusqu’à mes os et tout nettoyer sur leur passage. En anglais, on appelle ça littéralement un bain de son « sound bath » ou des sons qui soignent « sound healing« .

L’organisatrice de cette rencontre nous invite à doucement reprendre conscience de l’espace autours de nous. Nous passons lentement de la position couchée à assise. Je regarde autours de moi, les visages sont souriants et apaisés. Les joues sont encore rouges après ces 2 heures intenses à danser sans contrainte, sans limite autre que le respect des autres.

Nous reformons un cercle et la guide nous propose d’exprimer un mot qualifiant ce que nous venons de vivre.

Liberté . Amour . Harmonie . Chaos . Paix . Gratitude . Ensemble 

Puis vient le temps de clôturer la séance et d’entamer la discussion avec les personnes qui ont partagés ce moment. Ces interactions sont douces, bienveillantes, pleines d’amour.

ecstatic-dance
Une partie du groupe restée jusqu’au bout

Je repars le coeur remplis mais léger. Je me rends compte que mon visage exprime toujours cette béatitude car les gens que je croise dans la rue me répondent par un sourire. « Ce serait beau si nos interactions se passaient comme ça tous les jours » me dis-je. « Un sourire, un bonjour, un échange vrai et simple. »

La danse a définitivement cette capacité à apaiser les coeurs et évacuer les frustrations. Admirant la lumière de fin d’après-midi face au soleil couchant, je pense déjà à la prochaine fois et je remercie la vie pour cet instant.

IMG_2426

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s