Recettes

Cheesecake SANS cheese ! [vegan] [sans rien !]

COUCOU !

Il y a quelques mois, j’ai goûté un délicieux cheesecake végé, réalisé par ma grand-mère au citron avec coulis de framboise (#attentionsalivationintense…). Depuis ce jour je n’ai eu qu’une envie : faire ma propre recette sans tofu et (quasi) sans cuisson ! Je ne rentrerais pas dans le débat du soja (très utilisé dans le monde du végétal…), ce n’est pas le propos. Cependant je remarque qu’il m’est assez lourd à digérer (puisque très riche en protéines) et on perd un peu le côté « frais » du cheesecake. Attention, ça reste une recette grasse, il faut le dire, personnellement je n’ai pas peur du gras, surtout quand il est cru, mais ça reste un dessert et donc quelque chose dont il faut éviter de se nourrir quotidiennement.

Cette recette est donc végétalienne, sans céréales (donc, sans gluten), sans sucre et sans soja !

Sans titre 3

Mon tout premier cheesecake ! #minicake


Petit aparté : plutôt que d’incriminer le « gras », posons nous des questions sur le sucre (en poudre j’entends, pas celui des fruits) car même le sucre roux de canne ou encore le sucre brun sont raffiné. Ils sont juste colorés par la suite avec de la mélasse… (#grossearnaque).

Petit retour d’expérience juste comme ça, depuis que je ne mange plus de céréales, je ne fais plus de rétention d’eau, mon corps est moins flasque et mon ventre (en plus de ne pas avoir d’inconforts) est plus plat… à bon entendeur…Bien sûr, j’accompagne d’activité physique au moins 4 fois par semaine plus du yoga le matin (on en reparlera…) !


Trêve de discussions trop sérieuses, passons à un peu de légèreté !

giphy

Si tu te perds un peu dans les explication au niveau de la chronologie, soit tranquille ! Un petit résumé/frise chrono t’attends à la fin…

Ingrédients :

Pour la base : (je mets à peu près le même volume de chaque, à adapter selon la consistance)

  • Fibres de carotte (récupérées de l’extracteur de jus)
  • 2 càs de graines de chia
  • Amandes
  • Farine de souchet (que tu peux trouver en magasin bio ou sur internet)
  • Raisins secs ou dattes
  • Noix de Grenoble

Pour le « cheese »

  • 200 g de Noix de cajous trempées (fermentées)
  • Jus d’1/2 citron
  • 100 ml d’eau
  • 2g d’agar agar
  • 3 – 4  dattes (ou raisins secs)
  • 1 pincée de sel

Préparation :

  • Mettre les noix de cajous à tremper dans un bol d’eau pendant 48h (moins si tu n’as pas le temps mais tu n’auras pas le côté fermenté). La fermentation des cajous est naturelle et totalement sans risque. Il suffit juste de changer l’eau au bout de quelques heures et de laisser reposer (les noix de cajous doivent être immergées). C’est elles qui vont donner un petit goût fromagé !
  • Quelques heures avant la préparation, faire tremper les amandes dans de l’eau (on ne cherche pas à les faire fermenter ici, mais seulement éliminer les substances anti-digestives qui s’y trouvent)
  • Le jour J : Rincer les amandes (pour enlever les anti-digestifs) et les sécher dans un torchon. Mettre dans un mixeur (puissant) tous les ingrédients de la base et … mixer ! Il faut parfois le faire en plusieurs fois selon le mixeur mais on y arrive ! Ce n’est pas grave s’il reste des petits morceaux (ça croque…) 😉 !moule cheesecake
  • Tapisser le fond d’un moule à cheesecake de la préparation (en choisir un pas trop large pour avoir au moins 1-2 cm d’épaisseur de gâteau). Mettre au four à 80 degrés pendant 45 min (tu peux le laisser moins, mais moi j’aime bien quand le dessous est bien sec…). Tu peux aussi le mettre quelques heures au déshydrateur pour avoir une recette 100% crue.
  • Pendant ce temps (bon, t’as aussi le temps de faire un petit tour car l’étape d’après est assez rapide…)
  • Faire chauffer 100 ml d’eau avec l’agar-agar, porter à ébullition et éteindre (pour ne pas tuer l’agar-agar), laisser un peu refroidir
  • Mettre tous les ingrédients du « cheese » dans un mixeur et… vrouuumm, jusqu’à obtenir une texture bien lisse !
  • On sort la base du four et on laisse refroidir les 2 préparations pendant 15-20 minutes.
  • L’étape finale est simple : verser le « cheese » sur la base (en raclant bien dans le mixeur, on gâche rien !) et mettre au frigo !

Je te conseil de le laisser prendre pendant au moins 2-3 heures au frais pour qu’il soit bien ferme (expérience de celle qui avait trop faim pour attendre et qui a vu son gâteau couler dans tous les sens…^^).

Ensuite tu peux t’amuser à le décorer d’un magnifique topping, faire un coulis pour l’accompagner et rajouter toujours plus de coco râpée (euh, enfin ça c’est pour moi… ^^) !IMG_4290

Petit topping coulis de framboise (framboises écrasées, graines de chia) ♥

Ça peut sembler laborieux au premier abord mais c’est en réalité très simple ! Je vais quand même te faire un résumé chronologique pour que tu t’y retrouves… c’est cadeau :

Cheesecake

Ce qui est génial avec cette recette c’est qu’elle est modulable à l’infini !

J’ai testé un cheesecake citron : ajouter aux ingrédients le jus d’un citron et son zeste dans le « cheese » (avant de mixer)

Un cheesecake au beurre de cacao : Mettre 150 g de noix de cajous et 70 g de beurre de cacao en conservant les autres ingrédients

Tu peux remplacer les amandes par des noisettes, les dattes par d’autres fruits secs, les fibres de carotte par des fibres de pomme et ne parlons pas de la déco… C’est génial !

IMG_4288

IMG_4289

Et maintenant, passons à la dégustation !

giphy1

FullSizeRender

A noter : ce rooïbos est juste un délice !

En espérant t’avoir inspiré ou juste fait saliver…

Des bisous frais sur lit croustillant de bonne humeur !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s