Soin du corps et de l'esprit·Yogayurveda

L’ayurvéda, à la découverte du vivant !

Bonjour !

Dans cet article, j’aimerais te parler un peu d’ayurvéda.

C’est bien tout ça, mais le commun des mortels (européens) ne connait pas ce mot. Alors, l’ayurvéda, quesako ?giphy

2 min, je sors mon Larousse :

Ayurveda : médecine traditionnelle fondée sur la philosophie indienne qui vise à favoriser l’harmonie entre le corps et l’esprit, entre l’individu et son environnement.

Ayu = la vie ◊ Vedas = connaissance

arton51-bb8ab

J’aime beaucoup cette définition mais laisse moi t’expliquer ma vision des choses.

Juste en lisant cette définition, on peut se dire « pourquoi parler de médecine indienne à des occidentaux »? En réalité, je pense (et je ne suis pas la seule) que la médecine ayurvédique est très ancienne, cependant, lui donner un âge est assez inutile pour moi puisque que, ce qu’on essaye de dater, ce sont les écrits, or personne ne peut savoir à partir de quand l’ayurvéda est né, en commençant par l’oralité d’ailleurs … Selon moi, elle a été « créée » à la base pour tout à chacun mais elle s’est implantée plus particulièrement en Inde et est donc rentrée dans la culture indienne.

NB : Je vais essayer d’employer au maximum des termes français mais certains mots sanskrits présentent mieux les choses (mais ne t’en fais pas, je t’expliquerais leur sens au fur et à mesure que je les utilise).

En pratique, en quoi consiste l’ayurvéda par rapport à n’importe quelle autre façon de soigner ?ayurveda-doshas

  • Une approche basée sur les 5 éléments que sont l’air, l’eau, la terre, le feu et l’éther (ou espace)
  • Les profils doshiques Vata, Pitta et Kapha, basés sur nos caractéristiques physiques, physiologiques et psychologiques. Je te posterais un article au plus vite pour que tu puisses définir ton/tes dosha(s) dominant(s).
  • Une connaissance de l’individu, avant tout. En effet, lors d’une « consultation » avec un praticien en ayurvéda, connaître la personne prend tout une consultation (je dirais au moins 1h !). On est donc bien loin des 15 minutes expédiées dans certaines pratiques occidentales (pas tous les médecins, attention, certains font leur boulot avec conscience et amour du métier, si si !)
  • La diététique : concrètement, l’alimentation, qu’elle soit solide ou liquide. Elle est basée, elle aussi, sur les éléments et se décline en 6 goûts : sucré/salé/acide/amer/astringent/piquant. Elle va être à adapter en fonction de la constitution et des déséquilibres de chacun, sachant que certains aliments conviennent à « tout le monde », j’essayerais de te les présenter plus particulièrement car ils sont très intéressants, on les appelle aliments tridoshiques.c3a9pices
  • Les plantes ayurvédiques : présentes dans tous les types de médecine (traditionnelle), les plantes jouent, ici aussi, un grand rôle de béquille (et de béquille SEULEMENT) pour un rééquilibrage du corps. Triphala, Brahmi, Neem, elles sont nombreuses, avec des effets bien particuliers adaptés à un ou plusieurs dosha(s) (constitution Vata, Pitta, Kapha), sachant que certaines plantes (comme les aliments) conviennent à tous les doshas (plantes tridoshiques) !
  • Les massages : sans doute la partie la plus connue de l’ayurvéda chez nous. En effet, le massage ayurvédique est adapté à chaque personne en fonction de ses besoins (chaud, froid, douceur, vigueur, sec, gras). Le massage abhyanga (le plus connu, je pense) ce réalise en enduisant le corps d’huile chaude (sésame, tournesol, coco, moutarde…) auxquelles on rajoute parfois des plantes adaptées à la constitution dominante (Vata, Pitta, Kapha), aux déséquilibres et à la saison. Certains massages se font avec 2 masseurs et de l’huile qui coule en continue sur le front ! ♥.♥
  • La spiritualité : en dehors de toute religion, bien que proche de l’hindouisme, l’ayurvéda apporte une grande importance à l’état de Manas (l’esprit, qui se situe dans le cœur, tiens, tiens, pas dans le cerveau…). Les caractéristiques de manas (tamassique, rajastique ou sattvique, nous y reviendrons aussi) sont grandement influencées par l’alimentation, le contrôle des sens, notre perception de l’environnement et inversement. J’essayerais de te faire des articles qui reviennent un peu plus en détail sur chaque point avec des indications te permettant de savoir « où te situer ».
  • Les mantras : ceux – ci découlent un peu du point précédent. Un mantra est une om-mantraprière (le plus souvent en sanskrit) que l’on répète un certain nombre de fois et qui peut vraiment nous aider à concrétiser des choses, à nous sentir bien et agir sur nous ou le monde qui nous entoure. Le Ôm (son primordial à l’origine de la vie) étant un mantra. Ils s’allient souvent au chant (à mon plus grand plaisir !, OSEF*) et leur impacte est d’autant plus grand qu’on est nombreux à le réciter. *On s’en fou…
  • Le yoga : il n’est pas automatiquement enseigné dans les formations d’ayurvéda (tout du moins en France) mais, pour moi, il constitue un aspect majeur du soin en ayurvéda. Ces deux disciplines sont d’ailleurs très complémentaires. L’une aidant l’autre dans sa pratique et son appropriation. On apprend notamment que toutes les postures ne sont pas forcément indiquées à tout le monde, au même moment et que la pratique du yoga requiert une connaissance de soi-même ou tout du moins une recherche personnelle dans ce sens.yoga-3

Alors, comment adapter à nous, occidentaux, une médecine imprégnée de la culture indienne ?

Je dirais, en revenant aux fondamentaux. A partir du moment où on comprend le rôle des 5 éléments et leur imbrication, l’ayurvéda peut être adapté à tout. Ainsi, on peut aisément (à partir des goûts cités plus haut) définir la composition d’un traditionnel hamburger ou encore celle du menu de cantine des écoles françaises (exercice très intéressant, qui plus est) ! Il est vrai que la barrière de la langue et les mots employés est bien présente, il est cependant possible de « traduire » tous ces termes dans notre langue/conception d’occidentaux.

Je m’explique : si je te parle de feu digestif, tu as, peut être, une vague idée de ce que ça représente, mais avec nos mots médicaux, ça pourrait correspondre au système enzymatique et hormonal qui joue sur la transformation de chacun de nos aliments en nourriture utilisable par nos cellules ! Beaucoup plus clair ! … (ou pas ?… x)

J’espère t’avoir éclairé sur le sujet, j’ai essayé de ne pas t’écrire un roman imbuvable, mais de te présenter les grandes lignes de ce que j’apprends sur l’ayurvéda jusqu’à présent. Je tiens à préciser que je ne suis nullement experte en ayurvéda. Déjà parce que, pour moi, on a trop d’experts (« spécialistes de la spécialité »)  et pas assez de « vrais savants » qui croisent différents domaines pour comprendre et expliquer la vie (mais ça, c’est un autre débat…) ! Ensuite, je suis en train de découvrir cette superbe discipline et plus j’en apprends, moins j’en sais (c’est pas magnifique ? Ça signifie qu’apprendre n’est jamais terminé !).

Si le sujet t’intéresse et que tu habites Paris, il y a d’organisé plusieurs fois par an, des cafés-ayurvéda qui abordent des thèmes comme « Allergies, intolérances et carences alimentaires » qui aura lieu le 11 décembre 2016. Toutes les infos sur ce groupe : facebook – café ayurvéda Paris !

Le site de l’association « Ayurvéda France » qui recense les praticiens, formations et plein d’autres choses concernant l’ayurvéda !

Nous avons tout à gagner à nous inspirer de ces connaissances ancestrales et fondées sur la promotion de la vie et non de la maladie. Je suis très enthousiaste à l’idée de te présenter plus en détail l’Ayurvéda et tout ce qu’elle englobe !

pexels-photo

Regarde ce monde magnifique qui s’offre à toi ! ♥

A bientôt dans un nouvel article sur l’ayurvéda et en attendant, je t’invite à aller voir les autres thèmes que j’aborde sur mon blog : des recettes, des réflexions, des livres, des voyages, des découvertes et plein d’autres choses !

Des milliers de bisous sur ta joue ! Namaste !

2 réflexions au sujet de « L’ayurvéda, à la découverte du vivant ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s