Recettes

Yaourts végé maison ! #2 [Noisette]

∞ Hi ! ∞

Me revoilà pour une 2ème recette de yaourts végétaux, cette fois-ci, à la noisette !

Pourquoi des yaourts végétaux ?

De nos jours, de nombreuses personnes « ne digèrent pas » le lait, à différents degrés. Il ne s’agit pas de rentrer dans le détail du pourquoi du comment ici, mais les laits végétaux sont moins lourds que les laits animaux (surtout vache et brebis) hormis le lait de soja (que je ne consomme pas personnellement) qui est assez lourd.

Pour faire tes laits végétaux toi-même, je t’invite à jeter un œil à cet article : Lait végétal ultra-simple !

Si tu es dans une démarche de végétalisation de ton alimentation, alors, ces yaourts sont faits pour toi, puisqu’ils ne contiennent aucun produit animal ! De plus, je rappelle que tout ce qui est fait maison génère beaucoup moins de déchets et ne contient aucun ingrédient inutile, douteux, voire dangereux … Enfin, si tu regardes les prix des yaourts végé en magasin, hormis les yaourts de soja, il sont très chers et contiennent le plus souvent de l’amidon de riz/maïs (qu’il vaut mieux éviter), du sucre raffiné (même le sucre de canne roux = sucre raffiné coloré à la mélasse). J’en ai goûté quelques-uns et ai été déçue par la texture (très lourde) et le goût (assez fade).

La première recette que j’ai testé est celle des yaourts à la noix de coco, que tu peux retrouver ici : Yaourts végé maison [Noix de coco]

Pour tout ceux qui n’aiment pas la noix de coco (je prierais pour vous) et ceux qui veulent varier un peu les plaisirs, voici donc une recette toute aussi délicieuse à base de noisettes !

Ingrédients :

  • 300g de noisettes
  • 1 L d’eau
  • 1 cc d’agar agar (2g)
  • 1 cc de sucre (de coco qui vient d’Indonésie pour ma part)
  • Ferments lactiques ou 1 yaourt d’une ancienne fournée (perso, j’utilise des probiotiques achetés en pharmacie, il faut qu’ils contiennent des lactobacilles)

La préparation :

  • Faire tremper les noisettes pendant 4h
  • Bien les rincer et mixer avec l’eau dans un blender (puissant)
  • Filtrer dans une passoire fine (type chinois). Je préfère ne pas passer la préparation dans un tissu (ce que je fais pour le lait) car la texture très légèrement farineuse va donner une super tenue au yaourt !
  • Ajouter 1 cuillère à café d’agar-agar, 1 cuillère à café de sucre et bien mélanger.
  • Faire chauffer le mélange et porter à ébullition pendant 2 min (pas plus, sinon l’agar-agar est moins efficace) tout en remuant la préparation. Le fait de faire bouillir la préparation  quelques minutes est important car sinon le gras et l’eau se séparent très facilement…et là, le yaourt ne ressemble plus à grand choses…
  • Laisser refroidir jusqu’à 30-40°C (si tu peux laisser ton doigt dedans facilement, c’est bon, si c’est trop chaud, les ferments sont tués et là, plus de yaourt !) et ajouter les ferments ou 1 yaourt de la fournée d’avant. Bien mélanger.
  • Verser dans des pots en verre et mettre dans la yaourtière pour 6-8h.
    • Si tu n’en as pas, tu peux mettre tes pots dans un plat avec un peu d’eau au four à 80° pendant 1h puis éteindre le four et le laisser refroidir avec les pots dedans pendant 4-5h.
    • Tu peux aussi faire bouillir de l’eau dans un cuit-vapeur (vitaliseur), éteindre le feu et mettre les pots dans le panier du cuit vapeur avec le couvercle et laisser 8h.
    • Idem dans un cuiseur à riz : tu portes à ébullition un peu d’eau, tu débranches la machine et tu places les pots dans le bac pendant 8h.
  • Mettre les couvercles sur les pots ou les mettre dans une boite et mettre au réfrigérateur. Il vaut mieux attendre quelques heures avant de goûter ! (Oui c’est dur d’attendre, je partage ta souffrance, mais ça vaut vraiment le coup, je jure !)

img_3977

 

Et voilà !

img_3978

→ À manger avec tout ! J’adore le miel car il compense le côté humidifiant du yaourt (en ayurvéda, l’humidité favorise la maladie, le miel permet d’empêcher cette humidification par son action asséchante) mais tu peux mettre ce que tu préfères pour l’agrémenter, ou même le manger nature (c’est tellement bon…) !

Astuce zéro-déchetsavec le résidu sec de noisettes, tu peux confectionner toutes sortes de gâteau, comme ce super fondant au chocolat ou encore des céréales crunchy maison (recette à venir…)

J’espère que je t’ai motivé à faire des yaourts maison, tu seras surpris(e) de voir à quel point c’est simple et super gratifiant !

Je dois te laisser, j’ai à faire… c’est important…

manger-un-yaourt

∞ Bisous & Hazelnuts ! ∞

2 réflexions au sujet de « Yaourts végé maison ! #2 [Noisette] »

  1. Ça a l’air sympa comme recette mais les puristes diront que ce n’est pas du yaourt. Le terme yaourt est très encadré et s’il n’y a pas la bactérie qui va bien et ben ce n’est pas un yaourt. C’est pour ça qu’au magasin les petits pots s’appellent souvent « dessert lacté » ou « préparation à base de lait » 😉

    J'aime

  2. Oui, on m’a déjà fait la remarque dans un autre commentaire, je ne renie pas le fait qu’un yaourt soit une recette spéciale mais j’emploie ce mot car c’est dans un but d’imitation de ce produit à base de lait animal que j’ai créé cette recette. Merci pour tes précisions 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s