Inspirations

Présentez-vous !

Dans un monde où les étiquettes nous définissent, les mots sont rois. On les choisit, on les décortique et on essaye de s’entendre sur une définition vague à écrire noir sur blanc dans un gros livre nommé dictionnaire.

dico-ouvert-rvb

Dans ce monde, on nous apprend depuis tout petit à nous présenter : nom, prénom, âge, sexe, métier des parents, lieu de vie… Puis ça continue dans la vie « d’adulte« , notamment dans les groupes de parole : « Bonjour, je m’appelle…, j’ai … ans, j’ai eu telle maladie/problème et maintenant je suis en rémission« .

Spontanément, lors d’une rencontre, nous commençons nos discussions ainsi : « Enchanté, moi c’est untel, et toi ?… Tu fais quoi dans la vie ? » (sous entendu comme études/métier)

On a l’étiquette du « business man », de la « secrétaire », de « l’écolo », du « thérapeute », de « l’adulte » (une des pires), de la « mère de famille », du « patriarche »… Bref, tout prête à nous décrire avec des mots savamment choisis pour nous créer une identité à nous. D’ailleur, ces étiquettes peuvent se retourner contre nous : elles ne nous correspondent plus ou on nous les impose.

poisson-davril

Quand j’ai voulu ouvrir ce blog, je me suis demandée quel en serait le thème, quelle serait sa spécificité. Et là, mes étiquettes m’ont gênées. Le monde du bloguing (je ne sais pas si ce mot existe…) en est rempli ! Blogueuse beauté, gamers, blog lifestyle, blog santé, sport, bloguer littéraire, vulgarisation scientifique, cuisine … je te laisse allonger cette liste…

Je ne critique pas ce système, je suis en plein dedans, je l’utilise tous les jours, comme toi : pour trouver une recette ou une info bien spécifique. Cependant, on a vite tendance à s’identifier à ces catégories : « je suis youtubeuse beauté », « je suis un sportif vegan », « je suis … » et tout à coup, la direction que l’on voulait donner à une réalisation, c’est à dire un bout de nous, devient notre identité et vient s’ajouter au prénom, nom, âge, sexe, nationalité inscrits sur nos papiers.

Alors, j’ai décidé de chercher toutes les étiquettes que quelqu’un pourrait m’attacher et j’en profite donc pour te faire une petite présentation en bonne et due forme :

Je suis :

  • Un être de race humaine
  • Française
  • Adulte
  • De sexe féminin
  • Jeune
  • En bonne santé (encore quelque chose qui ne veut rien dire…)
  • Blond vénitien (ça veut dire qu’il y a un peu de reflets roux … merci papa) et bouclée
  • Etudiante
  • Grande sœur
  • Petite sœur
  • En médecine
  • Etudiante en ayurveda (médecine ancienne indienne)
  • Bio, écolo, zéro déchet (tout ça, tout ça…)
  • Végétarienne
  • Gluten free
  • Blogueuse
  • Marraine
  • Une fille qui fait du yoga (en plus…)
  • Idéaliste, voire utopique (si, si on me l’a déjà dit…)
  • Minimaliste
  • Rêveuse
  • Immature, sans expérience (ça aussi on me l’a dit…) mais qui est ce « on » ?
  • La fille de mon père (oui, expression un peu bizarre, tu admettras …)

Ça fait déjà pas mal, je vais m’arrêter là. Et malgré tout ça, tu ne me connais toujours pas et je ne te connais pas non plus.

Au fond, il y a très peu de personnes que nous connaissons vraiment. Sachant que nous évoluons, nous changeons tous les jours et même, chaque minute, comment nous permettons nous de catégoriser les autres et nous-même selon ces quelques mots, ces quelques étiquettes ?

Plutôt que de chercher à m’identifier à elles, je cherche à me reconnecter à l’essentiel, à incarner mon essence (Larousse : Nature propre à une chose, à un être, ce qui les constitue fondamentalement). C’est pourquoi, j’ai choisi pour le blog de ne pas sélectionner une partie de moi qui s’exprimerait mais de prendre le tout.

Une preuve de tout ça est que quand on met des gens très différents les uns à côté des autres et qu’ils s’endorment, on ne sait plus qui est quoi. La nuit, les étiquettes n’existent pas.

Car, quand je ferme les yeux et que ma conscience n’est plus, je n’ai plus rien, je ne fais plus rien, simplement, je suis.

∼ Et toi, qui es-tu ? ∼

L’émission radio qui m’a inspiré ces quelques mots : Radio médecine douce – La place du soi

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s