Soin du corps et de l'esprit

(Re)mettons nous au dessin et au coloriage !

∞ Bonjour enfant intérieur ! ∞

C’est à toi que je m’adresse aujourd’hui !

Avant, quand tu avais toute ta place, tu faisais de nous des créateurs, des distributeurs de couleurs, des inventeurs d’animaux improbables et d’être humains à 4 doigts !

Seulement voilà, depuis qu’on t’as mis de côté et un peu oublié, cette magie du coloriage, du dessin pour dessiner s’est quelque peu dissipée, telle un vague souvenir …

Quelle tragédie !

Je m’explique. Les « adultes » pensent que le coloriage et le dessin c’est pour les enfants et que si quelqu’un en fait toujours à l’âge de la maturité :

  • Soi il est dans des études d’art/d’architecture… enfin bref, l’excuse parfaite !
  • Soi il est dans une forme de loisir et pour les autres « ah tu dessines, c’est pas mon truc, je sais vraiment pas dessiner » et basta !
  • Soi il passe pour quelqu’un qui n’a vraiment rien d’autre à faire que « perdre son temps à faire des gribouillages » !

Alors, je me demande : pourquoi faut-il avoir une excuse pour prendre une feuille, un crayon/des feutres/crayons de couleurs et s’y mettre ?

En cherchant des réponses, je me suis dit qu’il serait plus efficace de te donner des raisons de t’y (re)mettre :

  1. La première (qui devrait être la seule) : te permettre à toi, enfant intérieur, de t’exprimer et de ne pas rester dans ton coin ! C’est vrai, quoi, y’en a marre des activités sérieuses d’adulte parfois…
  2. Mettre de la couleur dans ta vie ! C’est simple, un coloriage est à la base noir et blanc. Tu as un socle sur lequel t’appuyer mais les couleurs elles t’appartiennent et peuvent te permettre d’exprimer ce qui se passe en toi à ce moment là !
  3. Partir de zéro : une fois réhabitué à utiliser ces outils, pourquoi pas créer son propre futur coloriage. Prend une page blanche ou non et laisse faire l’enfant en toi. Peu importe tes qualités de dessinateur, ce moment tu te l’offres à toi !
  4. Sortir des émotions « coincées » en nous. Je vais prendre ici l’exemple du mandala. Faire un mandala pourrait être comparé à de l’art-thérapie ! J’ai trouvé cette belle description par Simone Godin : Lorsque la personne dessine un mandala, elle donne une couleur ou des couleurs à son état d’âme du moment. Elle peut également donner une forme à son vécuforme animale ou végétale, elle peut lui donner un mouvement, une texture. Elle projette ainsi hors d’elle-même, ses émotions. Le MANDALA devient un miroir qui permet à la personne d’exprimer plus facilement son vécu, ici maintenant. De plus, sa forme caractéristique nous renvoi à notre conformation : le centre est notre être profond et plus on s’en éloigne, plus on passe dans le superficiel, ce qui se voit ! Certains disent même que colorier un mandala de l’extérieur vers l’intérieur permet l’introspection et la concentration ! Et si on essayait ?
  5. Le gribouillage aide à se concentrer : selon une étude anglaise, gribouiller pendant un cours/une conférence permettrait de mieux retenir et de mieux se concentrer sur le message déversé, surtout si celui-ci est ennuyeux…ceci explique cela …
  6. Ce même gribouillage aurait un rôle méditatif, c’est ce qu’on appelle le « Zendoodle », en voici quelques exemples :

     

Je pense que toute forme de dessin : coloriage, mandala, gribouillage peut se vivre comme une méditation, un moment de vide, de non jugement pour soi.2e1ax_default_entry_2013022151261cbb9fea31

J’adorais quand j’étais un peu plus jeune prendre une gigantesque palette de feutres, imprimer n’importe quel coloriage et utiliser le plus de couleurs différentes possibles ! En réalité j’aime toujours ça et il m’arrive de faire un mandala par ci par là ou d’en imprimer que je colorie.

Au passage, tout comme toi, je trouve magnifiques les livres de coloriage que l’on peut acheter presque partout maintenant mais je ne pense pas que l’investissement dans ce genre de recueil soi nécessaire (plus de 10€ tout de même). Je peux comprendre que si l’inspiration ne vient pas, que l’on veut mettre notre argent dedans, on le fasse, j’ai moi-même longtemps hésité à plusieurs reprises devant les rayons de coloriages pour adulte. J’ai fini par me dire que la richesse d’internet peut nous permettre de trouver énormément de choses et une nouvelle idée a germée en moi : pourquoi pas créer son propre recueil. Plutôt que d’offrir un tel livre à quelqu’un ou à soi-même, prends un joli cahier et chaque fois que l’occasion se présente, dessine un nouveau coloriage que tu coloriera juste après ou plus tard, ou jamais ! Tu obtiendras un recueil de dessins retraçant tes émotions du moment au fil des jours. C’est pas trop chouette ?!

Voilà mes « œuvres », car une chose importante est de rester bienveillant(e) envers soi-même, on ne dessine pas forcément pour devenir le nouveau De Vinci et si c’est ton but alors laisse faire ton enfant intérieur, lui il sait le chemin qu’il a à faire ! Car oui, De Vinci a eu 4 ans un jour…je crois…

Oui, un petit penchant pour les mandalas en ce moment… 😉

Pour en savoir un peu plus sur le mandala, c’est par là !

Pour découvrir le Zendoodle, vas faire un tour ici !

Sur ce, je te souhaite de (re)mettre de la couleur dans ta vie et…

∞ Exprime ton enfant intérieur ! ∞

enfant32

4 réflexions au sujet de « (Re)mettons nous au dessin et au coloriage ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s