Inspirations

Inspiration littéraire…la formule de Dieu 

∞ Hello ! ∞

J’aimerais partager avec toi un livre que je lis actuellement : La formule de Dieu de José Rodrigues Dos Santos (quel nom !).

Comme je ne l’ai que commencé à l’heure où j’écris cet article, je ne me risquerais pas à te faire un résumé de type critique littéraire. Je me contenterais donc de te présenter la 4ème de couverture !

« Le Caire, de nos jours. Le cryptologue portugais Tomás Noronha se voit confier le décryptage d’un manuscrit original. Son nom ? Die Gottesformel, La Formule de Dieu. Son auteur ? Albert Einstein lui-même. L’enjeu ? Le mode d’emploi d’ne bombe nucléaire surpuissante. Précipité malgré lui au cœur d’une affaire d’espionnage international, Noronha plonge dans les secrets de l’atome… et dans un mystère bien plus grand encore. »

Si tu as aimé les livres de Dan Brown (Ange et Démon, Da vinci code…) cet ouvrage risque de te plaire ! En effet, ce que j’aime, c’est qu’il s’agit bien sûr d’un roman, mais l’auteur s’appuie sur des données scientifiques véritables et des théories défendues par des physiciens et des mathématiciens reconnus ! Le genre de livre qui pousse à la réflexion.

Sans rentrer dans les détails, j’aimerais juste te présenter un extrait qui m’a ébloui lors d’un de mes trajets, assise à l’avant d’un bus, le dos tourné au sens de circulation…

Pour faire simple et sans spoiler, il s’agit de la première réelle discussion entre un fils (Tomás Noronha) et son père malade à propos de … Et bien de la vie, tout simplement…

Je te laisse avec ce magnifique passage…

« – Ecoute, Tomas. Regarde-moi. Que vois-tu ?

– Je vois mon père.

– Tu vois mon corps.

– Oui

– C’est mon corps. Je me réfère à lui comme si je disais : c’est ma télévision, c’est ma voiture, c’est mon stylo. Dans ce cas, il s’agit de mon corps. C’est une chose qui est à moi, c’est ma propriété. (Il plaqua sa main sur la poitrine.) Mais si je dis que ce corps est à moi, j’admets par la même que suis distinct de celui-ci. Il est à moi, mais il n’est pas moi. Alors, que suis-je ? (Il toucha son front du doigt.) Je suis mes pensées, mon expérience, mes sentiments. Voilà ce qui me constitue. Je suis une conscience. Mais alors, est-ce cette conscience, ce « je » qui est moi, qu’on appelle l’âme ? 

– Euh…oui, je suppose que oui.

– Le problème c’est que ce « je » qui me constitue est le produit de substances chimiques qui circulent dans mon corps, de transmissions électriques entre mes neurones, d’hérédités génétiques codifiées dans mon ADN, et d’innombrables facteurs extérieurs et intrinsèques qui déterminent ce que je suis. »

Cette discussion continue sur la différence entre être vivant et machine et part encore plus loin. Elle s’étend sur une bonne quinzaine de pages, je te renvoie donc au texte complet pour connaitre la suite. Personnellement j’ai vraiment hâte !

Donc non ces questionnement ne sont pas réservés aux philosophes ou dans le cadre d’une religion alors quel est ton avis à toi ? T’es tu déjà seulement posé la question ?

Partageons nos idées sur l’âme, j’aimerais vraiment savoir ce que tu en pense dans ta jolie tête !

Je te laisse quelques pistes de réflexion avec cet article sur l’origine de l’âme inspiré de Bernard Werber (écrivain français qui allie souvent mythologie, spiritualité, philosophie, science-fiction, biologie et futurologie dans ses romans).

Sur ce, à la prochaine et…

∞ Je t’envoie plein d’ondes de vie ∞

418357_2887948530617_1617301168_2502685_1802203582_n

Publicités

Une réflexion au sujet de « Inspiration littéraire…la formule de Dieu  »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s